Monsieur le Président, faites des écoles des lieux d’impartialité

Janvier 2013. One Voice et de nombreuses associations de défense des animaux viennent d’adresser une lettre au Président de la République lui demandant de tenir ses engagements électoraux en rétablissant le principe d’impartialité dans les écoles. Seul moyen de fermer la porte au prosélytisme des chasseurs.



Voir la lettre adressée à Monsieur Hollande.

 

 

© Photo : ASPAS

Commentaires
(obligatoire)
(obligatoire)

Cliquez ici pour lire le règlement

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    COUDERC Joelle

    le 22 janvier 2013 à 21h29

    Toutes ces remarques sont justes et merveilleuses pour moi, j’ai 70 ans et plus de 50 ans de bagarres avec les chasseurs.Quant à l’Education Nationale qui laisse ces interventions à des chasseurs
    pour tuer…un fusil dans les mains des enfants, c’est la folie américaine ? Joelle

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    lequien

    le 21 janvier 2013 à 23h21

    Le respect de tout être vivant, la non violence doivent être prônées. La chasse; sa culture n’ont rien à faire dans le milieu scolaire ….c’est une honte.

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    Elin EULIN

    le 14 janvier 2013 à 20h55

    Il faudrait un ministère de la Protection Animale pour légiférer un peu mieux que ça ! Avant de remettre la morale au goût du jour à l’école, il conviendrait quand même de redéfinir ce qu’est la morale car avec l’ingérence des chasseurs dans les écoles, il y a quelque chose qui coince ! Les parents doivent protester – la chasse n’a rien à faire à l’école !!

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    Charlout

    le 12 janvier 2013 à 15h36

    Quand est-ce que l’on aura un président qui pense aux animaux, qui respecte la nature?!
    Quand?!

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    olivier

    le 12 janvier 2013 à 00h15

    Je ne vois pas en quoi la chasse, sous des couverts de pseudo tradition, se devrait d’être plus respectable et socialement acceptable que l’anti-chasse justement!!!J’élève mon enfant contre ces principes de violence (car désolé, je ne vois pas où se trouve le « contact » avec la nature!!Lorsque l’on parle de chasse réellement alimentaire et indispensable, cela se comprend, mais dans nos sociétés???!!! Et ce n’est pas pour que des personnes que j’éviterai dans la vie s’introduisent dans celle de mon enfant, et de façon imposée en plus!!! Alors êtes-vous encore aussi archaïques pour laisser le pouvoir à ceux qui font peur car ils ont armes en main??? Sans parler des enjeux commerciaux liés…C’est une honte, et si cela se produit dans l’école de mon enfant, je serais la première à leur barrer la route…L’école se doit d’être neutre non?? Et plutôt que d’autoriser cette action plutôt aberrante, ne serait-il pas plus utile de débattre sur les vrais sujets qui doivent avoir lieu à l’école : la violence, le respect, la faim dans le monde, la société de consommation??? Ah, c’est sûr qu’avec ce genre d’interventions on va leur ouvrir l’esprit à nos enfants!!!!Je ne vous félicite pas monsieur le Président!!!

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    SOUDANNE

    le 11 janvier 2013 à 20h34

    Mais on croit rêver !!! C’est honteux.

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    BERTRAND-SADET Anne

    le 11 janvier 2013 à 19h24

    Les enfants sont trop facilement influençables.
    Le rôle de l’école doit rester l’apprentissage des fondamentaux.

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    Pourteau

    le 11 janvier 2013 à 17h20

    La chasse n’a rien à faire en milieu scolaire, qui se doit de rester impartial et donc de ne pas favoriser telle ou telle culture, surtout lorsque celle-ci prône la violence et le non-respect du vivant (chasse, corrida…)

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    Pourteau

    le 11 janvier 2013 à 17h18

    La chasse et sa culture de mort n’a rien à faire en milieu scolaire où il faudrait apprendre à l’enfant le respect du vivant, et protéger l’être en formation qu’il est en ne le soumettant pas à la violence de cette activité.

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    josiane de angelis

    le 11 janvier 2013 à 16h27

    On croit rËver !la violence et la mort dans les écoles avec l’aval du Gouvernement et on s’étonne de la régression de la société ? Mais ou va t’on ?