Cosmétiques : l’Europe doit tenir ses engagements

Juillet 2011. À quelques semaines d’un éventuel amendement de la Directive européenne sur les cosmétiques, One Voice vous invite à signer massivement la pétition en ligne pour dire Non ! à la cruauté.

2013 devait marquer un tournant décisif pour l’expérimentation animale en Europe. Le délai supplémentaire accordé à certains tests encore utilisés pour la mise au point de produits de beauté arrivait à échéance et la commercialisation, sur le territoire européen, de cosmétiques élaborés à partir de tests sur animaux devait être interdite. Mais…

Échéance en sursis
Comme vous le savez sans doute, suite à un rapport publié fin 2010 l’Europe est sur le point de faire marche arrière et de reporter de dix ans la fin de la cruauté animale pour quelques grammes de jeunesse en pot. Argument avancé : les méthodes alternatives ne seraient pas suffisamment développées pour permettre à l’industrie cosmétique de répondre à cette obligation.

Un revirement contesté
One Voice, et toutes les associations qui se battent pour mettre fin à l’expérimentation animale ne sont pas les seules à estimer que l’adoption d’un tel amendement est infondée et serait préjudiciable. Pour les animaux, bien sûr, mais également pour l’Europe qui se veut plus éthique, plus novatrice, plus respectueuse. La Suède, par le biais de son gouvernement, a demandé à l’Union européenne de rester ferme sur cette décision et de faire appliquer la loi. Tout comme l’Autriche et la Belgique qui ont adressé fin juin la même requête. De nombreux parlementaires européens, représentatifs de tous les courants politiques, et réunis à l’occasion d’une table ronde sur le sujet par la Coalition européenne pour la fin de l’expérimentation animale (ECEAE), dont One Voice est le représentant pour la France, ne souhaitent pas non plus le report de l’échéance.

Pour dire Non : signons !
Il ne reste plus que quelques semaines pour faire pencher la balance en faveur de la fin de la cruauté animale en Europe. Unissons nos voix pour dire un Non définitif à l’expérimentation animale dans nos produits de beauté en signant la pétition en ligne « Non ! à la cruauté ». Ensemble, construisons une Europe sans violence !

 

 

Commentaires
(obligatoire)
(obligatoire)

Cliquez ici pour lire le règlement

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    Martin

    le 30 juin 2012 à 19h45

    Au lieu de vociférer, il vaut mieux prendre position au niveau de chacun, afin de ne plus jamais acheter un seul cosmétique testé sur les animaux. Ce que je fais depuis au moins 20 ans. Toutes ces horreurs qui sont commises sur les animaux sont pour répondre à une demande. Alors refusons d’être complices !!!

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    NOE Severine

    le 24 mai 2012 à 16h12

    Non aux tests et autres cruautés effectuées sur les animaux.

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    claire picard

    le 21 mai 2012 à 17h48

    NON au recul de la loi sur les cosmétiques. L’Europe doit agir vite et donner l’exemple au reste du monde

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    geneviève Chouraqui

    le 26 avril 2012 à 20h00

    L’Europe doit montrer qu’elle est à la hauteur et interdire toutes les expérimentations sur les animaux, à nous aussi consommateurs d’être vigilants et d’arrêter d’acheter des produits issus de la souffrance et de la mort!

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    MATHIEU Christine

    le 18 avril 2012 à 14h51

    C’est pas vrai, ils ne comprendront jamais, dans cette maudite Commission Européenne, que les animaux sont des êtres sensibles et capables de souffrir ! Les scientifiques de laboratoires n’ont qu’à utiliser leurs formules de base pour fabriquer leurs produits

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    breuillon

    le 16 mars 2012 à 11h01

    1 pas en avant 3 pas en arrière. Belle politique.

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    anne marie lamontagn

    le 10 mars 2012 à 14h54

    je suis absolument contre les tests et toute cruauté sur les animaux

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    blancke

    le 6 mars 2012 à 04h28

    Les hommes deviendront réellement humains le jour où ils traiteront les espèces animales avec respect.

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    VANESSA

    le 22 février 2012 à 14h48

    Je suis bouleversée par tout cela

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    Sandy Maggio

    le 20 février 2012 à 09h04

    Un animal tue un humain pour se nourrir ou protéger sa famille : tous les chasseurs veulent l’abattre.
    Un homme torture un animal soit disant dans le cadre de tests cosmetiques ou médicamenteux : c’est normal. Ah bon ?! Et pourquoi ne pas faire ces tests sur ceux qui utilisent ces produits ???

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    Adoranimo

    le 17 février 2012 à 02h37

    Je vais finir par croire que la cruauté envers les animaux est une pratique tellement courante et inutile qu’elle relève du sadisme « humain » et de sa lâcheté. L’être humain, en s’en prenant aussi aux animaux, a atteint son dernier degré de bassesse. Il a touché le fond !!! Heureusement que certains sont là pour essayer de faire arrêter tous ces massacres, et je suis un peu plus rassurée de constater qu’il y a encore des gens « normaux » sur cette terre et qui respectent la vie de toute créature sensible.

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    MATHIEU Christine

    le 16 février 2012 à 10h39

    Même chose que pour l’expérimentation médicale : pourquoi continuer à tester des cosmétiques ou même des produits ménagers sur d’innocents animaux alors qu’ils ont déjà toutes les formules ??? En espérant que notre combat arrivera à bout de leur bêtise et de leur cruauté. A bientôt ! Christine

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    remy patricia

    le 21 janvier 2012 à 02h02

    stop faut arrêter tous ces massacres

  • Avatar Partager sur Facebook   Partager sur Twitter

    favre j.

    le 19 décembre 2011 à 18h02

    lire les étiquettes et boycotter